Aller au contenu

Retour sur ASSEN (Hollande)

Spread the love
 Ont-ils les bons braquets Voici un petit compte-rendu de ce qu’ont vécu nos quatre jeunes coureurs (Loréna, Julie, Dorian et Valentin) à Assen, en Hollande, lors de la dernière semaine de juillet. Il faut d’abord souligner l’organisation exceptionnelle de ces journées, avec un fair- play, une rigueur et une belle décontraction so-british (Même en Hollande) des commissaires et des organisateurs. A chaque fois, nos coureurs ont eu un mot gentil en français des commissaires pour les encourager et les mettre en confiance. Il faut aussi souligner que ces journées se rapprochent plus d’une grande fête du vélo que d’une compétition à tous crins, et c’est tant mieux. Il n’en reste pas moins que le niveau était très relevé, en témoignent les moyennes des courses assez hallucinantes (plus de 40 km/h notamment dans la catégorie de Valentin, souvent autour de 30 km/h pour Julie) Concernant les résultats, maintenant : Julie a bien galéré, avec ses roues de 600, face à tous les autres en roues de 700. Mais elle sauve l’honneur en terminant avant dernière (Et pas dernière !) et au final en prenant quand même beaucoup de plaisir à essayer d’accrocher les roues. Lorena s’en est beaucoup mieux sortie dans sa catégorie. 2° du prologue, elle finit 5° sur 12 au classement général et surtout première fille. Lorena Dorian et Valentin ont confirmé leur belle forme tout au long de cette semaine, et ont montré leur beau niveau actuel : Dorian finit 19° (sur 72) du prologue, puis toujours à l’avant du peloton, avec notamment une magnifique 3° place le 5° jour dans un petit groupe de 8 échappés. Il finit 17° du dernier contre la montre et au final prend une magnifique 11° place au classement général. Podium Dorian Quant à Valentin, 18° du prologue (sur 74), il est toujours classé à l’avant du peloton et dans les 20 premiers au classement général jusqu’à l’avant dernier jour où une lourde chute lui fait perdre 6 minutes. Bilan, deux belles pizzas au gouda (On est en Hollande !) sur les genoux et un poignet très douloureux pendant quelques jours. Du coup dernier contre la montre raté. Au final, tous les coureurs sont repartis avec un beau maillot bleu offert par l’organisation et garderont surtout de magnifiques souvenirs du pays du vélo avec une très bonne ambiance et une très belle entente entre les enfants des différents clubs de notre coin (Hugo Walkowiak, Jade Wiel, Liam, Roan et Aidan Flanagan, Simon Fages et Julien Anthony accompagnaient nos quatre thorois), tous réunis sous la dénomination fantaisiste de « The franchie’s team ». Avec Dylan Maldonado, nous étions en fait les seuls français à Assen...

Laisser un commentaire